parachute de secours pour le vol libre :

ailes deltas, deltaplanes, rigides et parapentes


 

Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact

L'histoire du Conar

    D'abord, deux mots sur le nom, qui ne sonne pas bien du tout en français. La prononciation correcte du mot est "Cònar", avec l'accent tonique sur le "o", alors que les français le prononcent "Conàr", avec l'accent sur le "a". Or, comme tout le monde sait ce que cela veut dire avec l'accent français, parlons plutôt de la signification avec l'accent italien: Conar veut dire CONo Apicale Rientrante, qui est ce cône en tissu dans l'ouverture de l'apex, que nous avons breveté et qui fait la différence entre le Conar et tous les autres parachutes.

     metamorfosi produit ses parachutes de secours pour delta et parapente depuis 1982. Les nombreux déploiements en accidents réels ont bien prouvé leur bon fonctionnement. Cependant, dans un test avec décrochages d'une montgolfière, organisé par la FIVL en 1996,  les parachutes metamorfosi ont montré un très grave problème de stabilité.il peso è sato appena rilasciato: la sacca di lancio non è vincolata ma cade liberamente per simulare una difficile situazione

   Ce problème ne s'était jamais produit avant, au contraire, dans un test semblable effectué un an auparavant par le magazine espagnol Parapente, les parachutes metamorfosi avaient été parfaitement stables, en obtenant de très bons résultats (entre tous les parachutes testés, le Classic PG16 avait fait enregistrer le meilleur temps de déploiement, et le Classic PG18 le meilleur taux de chute). Comme nous n'arrivions pas à trouver une explication pour ces problèmes, nous nous sommes à raison fait des soucis: nous avons acheté une montgolfière équipée d'un système de largage déclenché par commande radio
qui nous a permis d'effectuer des tests jusqu'à une hauteur de 200m. Avec ce système, tous les tests sont possibles, même ceux de chute libre. Depuis le début nous avons filmé tous nos test, pour pouvoir soigneusement les examiner.

il cono rientrante visto da sopra    En même temps, nous avons commencé, avec la collaboration du professeur Salvo D'Angelo du Département du Génie Aéronautique du Polytechnique de Turin, une série de tests dans le tunnel avec de petits modèles, et aussi des tests avec des parachutes tractés par un fourgon équipé d'ordinateur et d'instruments. Après avoir passé des mois dans la recherche (inutile) de différences entre les parachutes essayés en Espagne et ceux essayés en Italie, nous avons enfin compris que la différence n'était pas dans les parachutes, mais dans la façon dont les tests avaient été faits.

    Dans les tests de la FIVL, le poids (une sorte de roue en fer) avait été attaché directement aux parachutes. Pour les parachutes qui sont vendus avec des sangles à V inversée, le centre de gravité était plus ou moins dans une position correcte. Par contre le parachute metamorfosi , qui est vendu sans sangle, car d'habitude elles font partie de la sellette, avait le centre de gravité positionné bien trop haut. C'est donc la position incorrecte du centre de gravité qui a causé l'instabilité, pas le parachute lui-même.

    Dans les tests de la FIVL la distance entre le mousqueton et le centre de gravité était d'environ 30 cm, alors que avec n'importe quelle sellette la distance entre le mousqueton du parachute et le centre de gravité du pilote n'est jamais moins de 120 cm. Dans les tests de Parapente le poids était un sac de pierres attaché au mousqueton, et, peut-être par hasard, la distance entre le mousqueton et le centre de gravité était à peu près correcte. Personne, y compris nous, ne pensait que cette différence pouvait avoir tant d'influence sur les résultats.

    Cela nous a rassurés, parce que le qualité de nos parachutes n'était plus en jeu. Cependant, les tests que nous avions effectués nous avaient donné l'impression que les performances de nos parachutes pouvaient être améliorées. Nous avons donc continué nos essais, et à un moment schema semplificato di funzionamento del paracadute Conardonné voilà l'idée: l'air qui sort par le trou de l'apex est indispensable pour la stabilité, mais elle cause une perte  en performance, et elle a un flux turbulent et irrégulier; si quelque chose pouvait l'obliger à sortir dans un flux rapide et régulier le long de l'extrados du parachute, cela créerait une portance, avec le double résultat de stabiliser le parachute et de réduire le taux de chute.

    Pour atteindre ce but, nous avons inséré, à l'intérieur de l'apex, un cône en tissu dont le bord dépasse de peu le bord du trou. L'air glisse le long du cône et sort par la fente ainsi formée.

    Mettre en pratique cette idée a demandé encore beaucoup d'essais, pour l'optimisation de la forme, des dimensions et de la position du cône par rapport à l'apex, mais le résultat est excellent: avec la même surface, non seulement le parachute est plus stable et a un taux de chute meilleur de presque 20%, mais le temps du déploiement aussi y a gagné, parce que pendant le déploiement l'apex est partiellement bouché par le cône. Pendant les tests avec la montgolfière nous avons mesuré une réduction du temps de déploiement de 10%.

    Il s'agît là de résultats vraiment exceptionnels, si on pense qu'une réduction de 20% du taux de chute signifie une réduction de 40% de l'énergie de l'impact au sol, et une amélioration du temps de déploiement de 10%, avec sgancio da fermo, veut dire une réduction de 20% de l'espace nécessaire au parachute pour se déployer (ce qui est beaucoup plus intéressant).
 

    Les nombreux tests que nous avons effectués nous ont permis d'optimiser la stabilité, et d'améliorer la résistance structurale en équipant le parachute de cordes plus longues et élastiques pour mieux absorber le shock d'ouverture, et d'un renfort en V à l'endroit où les cordes sont attachées à la coupole. Comme ça, le Conar a passé les tests structuraux après 150 m de chute libre, qui correspondent à une vitesse de 180 km/h, contre les 150 km/h habituels. Il faut dire tout de même que le Conar, comme tous les parachutes pour le vol libre,  ne doit pas être employé en chute libre, car il n'a pas été dessiné dans ce but.

     L'idée qui est à la base du Conar est un oeuf de Colomb, c'est-à-dire un idée très simple et évidente, à laquelle cependant personne n'avait songé. Nous avons donc pu la breveter, pour protéger les deux ans d'essais et d'études nécessaires pour la développer.


Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact

le test de Vol Libre Magazine

Conar PG18 (courtesy of Thin Red Line)    Sur le numéro de Décembre 1999 le magazine français Vol Libre a publié les résultats des tests comparatifs effectués sur sept modèles de parachutes pour parapente.

Le Conar PG18, avec ses 28 m2, était le plus petit entre tous, mais il a eu le meilleur taux de chute (4,8m/s avec 97 kg de poids pilote).

Le seul qui a réussi a avoir le même résultat avait une surface de 43,4 m2 (55% en plus).

   Sur notre page des tests comparatifs  vous trouverez les résultats officiels des tests effectués par Vol Libre, FIVL et Parapente sur de nombreux modèles de secours pour parapente.


Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact

certification AFNOR

    Le parachute Conar a obtenu l'homologation AFNOR, en passant les tests avec d'excellents rèsultats:

Conar PG16 (23 m2)   avec   80 kg      4,507 m/s      cert. n° PS2039M
Conar PG18 (28 m2)   avec 100 kg      4,702 m/s      cert. n° PS2038M

 Le test AFNOR demande un taux de chute inférieur à 5,5 m/s avec 80 kg. Le Conar 16 est plus efficace de 49% par rapport au minimum, et le Conar 18 de 71%

    Ces résultats sont extraordinaires, surtout si on pense qu'ils ont été obtenus avec des parachutes de 23 et 28 m2!

     Le test structural de l'AFNOR est effectué avec 80 kg à 150 km/h, et évidemment nos parachutes n'ont pas eu de problèmes, puisque nous les avons testés avec le même poids, mais à 180 km/h, c'est-à-dire avec un choc qui dépasse de 44% celui des tests AFNOR.

    Naturellement le tests de rapidité de déploiement n'a pas été un problème, puisque nos parachutes sont dessinés pour se déployer le plus rapidement possible.

    Remarquez que les taux de chute officiellement mesurés par l'AFNOR sont meilleurs que ceux que nous déclarons (Conar 16 @ 80 kg = 4,95 m/s  -  Conar 18 @ 100 kg = 4,91 m/s), pour deux raisons: d'abord, nous aimons mieux avoir de la marge, et puis, les taux de chute du Conar sont si bon que les pilotes ont du mal à y croire...


Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact

qualité metamorfosi

Des centaines d'ouvertures en accidents réels en delta et en parapente vérifient le qualité des parachutes de secours metamorfosi. Les caractéristiques principales du parachute Conar sont:
  1. Calotta rientrante: avec la même surface, réduit le taux de chute et le temps d'ouvertureun prototipo del metamorfosi Classic (12 funi) in simulazione di emergenza, sul terreno (vista dal basso)
  2. Cono Apicale Rientrante – brevet Conar – augmente la stabilité, réduit le taux de chute de 20% e le temps d'ouverture de 10%.
  3. Petite surface: permet une ouverture très rapide avec le minimum d'encombrement
  4. Poids réduit: rend le lancement plus aisé et l'ouverture plus rapides au petites vitesses.
  5. Encombrement réduit pour ne pas gêner le pilote pendant le vol
  6. Pod à deux compartiments: protège les cordes et permet à la coupole de se déployer seulement après lue les cordes sont complètement allongées.
  7. Poignée du pod semi-rigide avec des pins et élastiques de sécurité pour prévenir les déploiements accidentels.
  8. Protection contre les rayons UV en aluminium plastifiérinforzo a zampa d'oca dell'attacco del fascio funicolare
  9. Sangle intrecciata pour une plus grande résistance aux abrasions, protégée des rayons UV.
  10. Revêtement des suspentes par une chaussette pour réduire les probabilités qu'une suspente se prenne quelquepart pendant l'ouverture.
  11. Renfort en patte d'oie où les suspentes se rattachent à la coupole.
  12. Substitution des suspentes aisée.
  13. Un retard latéral joint à une cheminée centrale permet un déploiement très rapide et bien coordonné.
  14. Container qui facilite l'extraction et retiens le parachute au cas où les spine sortent accidentellement.
  15. Qualité des matériaux:
    Registered Trade Marks:  DuPont: Nylon®, Kevlar®.

Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact

vidéos des tests et déploiements réels

Les parachutes Conar ont été amplement essayés: si vous voulez plus d'information sur nos tests ou si vous voulez télécharger les filmes vidéo, cliquez sur l'image

Conar PG16, stability.jpg (3009 byte)Conar PG18, sink-rate.jpg (4309 byte)Conar PG20 - structural.jpg (2954 byte)Conar PG22, sink-rate.jpg (3936 byte)MarkChick.jpg


Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact

Déploiements réels

Aujourd'hui, on nous a communiqué 232 déploiements de parachutes metamorfosi en cas d'émergences réelles (dont 6 avec le Conar)

Quiconque soit à connaissance d'autres cas de déploiement en accidents réels qui ne nous aît pas été communiqué, est prié de le notifier chez:

info@metamorfosi.com

merci beaucoup!


Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact

Le choix des champions

Le metamorfosi Conar a déjà été choisi par bien des meilleurs pilotes, entre autres:



Mon travail de test pilot est souvent dangéreux, et de temps en temps j'ai dû avoir recours au parachute de secours. Il s'agît là de la dernière chance, il faut donc pouvoir avoir confiance en son propre matèriel.
 
 

Whittal_50%.jpg (25646 byte)

Pour cette raison j'emploie et j'ai employé metamorfosi

Angelo dessine des secours depuis que je peux m'en rappeler, et plusieurs fois son expérience m'a sauvé de sérieuses blessures.

J'aime son choix des matériaux, la qualité de la maindoeuvre, le déploiement rapide et le bon taux de chute.

Rappelez-vous que c'est votre dernière chance, offrez-vous donc la meilleure que vous pouvez avoir: metamorfosi

Rob Whittall, Ozone test pilot, Champion du monde de delta et parapente.

 


Robbie Whittall - Ozone test pilot, Hanggliding and Paragliding World Champion.
Manfred Ruhmer - Icaro 2000 designer, reigning Hanggliding World Champion.Manfred_50%.jpg (23866 byte)

Depuis longtemps, surtout dans le delta, la plupart des équipes nationales choisit metamorfosi:

Championnat du monde 1989 - Suisse: tous les pilotes sur le podium, et le 50% exact des pilotes entrés dans la finale employait des secours metamorfosi.

Campionati Mondiali 1991 - Brasile: tutti i piloti sul podio, nove dei primi dieci e 16 dei primi 20 volava con emergenze metamorfosi.

Championnat du monde 1999 - Italie: les premiers six pilotes avaient des metamorfosi.

Depuis  1981, jusqu'à aujourd'hui, tous les champions du monde de delta (excepté un!) on choisi metamorfosi.


Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact
caractéristiques et prix des secours metamorfosi



modèle  n° panneaux poids [kg] surface[m2] Prix CH, TTC
Conar PG16 16 1,7 22 950.-
Conar PG18 18 2,1 28 1060.-
Conar PG20 20 2,6 35 1180.-
Conar PG22 22 3,1 42 1380.-

 Les modèles pour delta (HG) pèsent environ deux cent grammes plus que le modèle para correspondant.

    Pour choisir le parachute qui convient le plus à vos exigences, insérez votre poids pilote prêt au vol, aile non comprise, dans le cadre jaune, et pressez
Pour vous aider à mieux comprendre les effects du taux de chute, nous ferons aussi le calcus d'un sut qui comporte un impact de la même force.

Si votre aile est rigide, il vaut mieux compter aussi le poids de l'aile, parce que les ailes rigides sont très lourdes et font peut de résistance aérodynamique, même si elles sont cassées.

ATTENTION: ce calcul est valable exclusivement pour les secours metamorfosiConar et metamorfosi Classic, au niveau de la mer.

 Dans le cadre jaune vous trouverez aussi, comme comparaison, les performances du metamorfosi Classic, le parachute que nous avons produit jusqu'en 1998.
   Même si le Classic, par rapport au standards actuels, est toujours un très bon parachute, nous avons cessé de le produire, car le Conar a des performances carrèment supérieures, qui valent la différence de prix.
 
aerial view of the metamorfosi Classic with a collapsed paraglider

Il est très important de choisir le bon compromis entre la vitesse de déploiement et le taux de chute: un parachute petit se déploiera plus vite, mais le taux de chute sera plus élevé et vous risquerez de vous faire mal.

Un parachute grand vous permettra de vous poser plus doucement, mais si vous êtes bas vous risquez qu'il ne s'ouvre pas à temps; n'oubliez pas que, à basse vitesse, la différence d'espace nécessaire au déploiement, entre le 16 et le 18, pourrait augmenter jusqu'à 20%.

 Faisant votre choix, songez à votre age et vos conditions physiques. A notre avis, avec le Conar un bon compromis serait une hauteur équivalente d'environ 1,3 mètres, tandis que le maximum acceptable pour un pilote athlétique est 1,7 m. Sauf cas particuliers, il n'est pas convenable de descendre sous 1 m de hauteur équivalente.

Avec le Classic, nous conseillons un hauteur équivalente de 1,7 m, avec un maximum à ne pas dépasser de 2,1 m et un minimum de 1,3 m.

La différence entre le Conar et le Classic est due à l'exceptionnel taux de chute et à la vitesse de déploiement du Conar: il n'est plus nécessaire de sacrifier le taux de chute pour gagner en tenps de déploiement.

Si vous préférez, vous pourrez voir sur ce graphique les performances du Conar

choose with this graph the right size of your Conar parachute


Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact

Principes d'usage et de fonctionnement pour les parachutes de secours

Conférence pour le meeting annuel des moniteurs français
On y explique:
-Les principes généraux d'utilisations des parachutes de secours.
-Des explications sur des cas réels d'ouverture de secours
-Les séquence de déploiement du parachute de secours en delta et parapente.
Procès-verbal cours de révision pour plieurs de parachutes de secours
du 9.10.01 à Brunnen
On y trouve:
-Test de compatibilité pour la nouvelle combinaison sellette/secours
-Durée de vie d’un parachute de secours
-Tests de résistance effectués par la DHV
-Souhaits à la FSVL


Vous trouvez sur cette page les sujets suivants:
L'histoire du Conar # test Vol Libre Magazine # certification AFNOR # qualité metamorfosi # vidéos # déploiements réels
# Le choix des champions # caractéristiques et prix # Principes d'usage et de fonctionnement des secours en général # contact

Si vous avez besoin d'autres informations, contactez-nous:

metamorfosi@aerocentre.ch